Imprimer
Commentaires
New Holland

Révolutionner la récolte d’olives grâce à la Braud 9090X Olive

Publié le 03/05/2021 - 09:35
Photot : DR

Dans les années 1990, une révolution agronomique s’est produite avec l’aide d’ingénieurs agronomes et de sélectionneurs de variétés d’olivier. Cette révolution, principalement née en Espagne, est l’intensification de la plantation d’oliviers. L’idée est simple, augmenter la densité de plantation, de 1400 jusqu’à 1800 plants par hectare, pour pouvoir former une haie d’arbres continue. La sélection variétale a permis de choisir les porte-greffes adéquats, permettant de diminuer la vigueur et la taille de croissance des bois de l’arbre, et maitriser sa structure. Ainsi, sont nées les variétés Arbrequina, Arbosana, Koroneiki, etc., des noms devenus communs dans le monde de l’oliveraie super intensive depuis lors. Trente ans plus tard, ce sont pas moins de 250.000 hectares à travers le monde qui sont plantés et conduits en mode « super intensif ». Et le rythme s’accélère, avec chaque année, près de 10.000 nouveaux hectares plantés, choisissant l’oléiculture moderne et performante.

 

Les avantages d’un tel changement sont multiples : croissance uniforme de l’arbre, liée à une alternance de tailles : d’abord manuelle à la tronçonneuse sur les gros bois latéraux pendant les 3 premières campagnes, puis taille mécanique à l’aide de disques, sur les côtés et le haut, formant ainsi une haie continue et verticale de végétation, favorisant la production de fruits plutôt que du bois. La structure de la haie se présente ainsi comme une structure à 2 dimensions (avec un maximum de 1,5 mètres d’épaisseur de végétation transversale), favorisant ainsi la gestion de l’ensoleillement sur toute la zone foliaire, mais aussi favorisant la bonne application et répartition d’éventuels traitements en cas d’attaques parasitaires. L’orientation des rangs, préférablement Nord-Sud, permet d’ensoleiller de façon équivalente les eux côtés de la structure 2D. 

 

L’avantage majeur réside finalement aussi dans la productivité. Une oliveraie super intensive permet d’assurer un rendement pouvant atteindre 15.000 Kg d’olives par hectare, grâce à la maitrise de tous les aspects de croissance et de gestion de l’arbre, maximisant son potentiel productif.

 

Ce sont ainsi des millénaires de production oléicole qui sont bouleversés, changeant les habitudes, traditions et gestes séculaires. Certes pour le super intensif le type de plantation doit être réfléchi, préparé et exécuté depuis le début, ne laissant aucune option à la transformation d’une oliveraie traditionnelle existante. Mais le jeu en vaut la chandelle : un des avantages majeurs d’un tel bouleversement réside dans la récolte : cette haie continue d’oliviers permet d’être récoltée 100% mécaniquement, à l’aide d’une récolteuse d’olive de type enjambeur. A ce sujet, New Holland propose une référence dans ce domaine avec la Braud 9090X Olive. Cette récolteuse spécifique d’olives dotée de 42 secoueurs permet de secouer et décrocher efficacement 99% des fruits, et leur forme en arc permet aussi de préserver la végétation et le bois de l’arbre, surtout les jeunes branches, éléments importants, car garants de la production d’olives des années ultérieures.

 

Ensuite, le système de Noria, exclusif aux récolteuses fabriquées à COEX en France dans un centre d’excellence, réceptionne et transporte tous ces fruits avec un système de paniers souples, assurant l’étanchéité totale et l’acheminement des fruits sur la partie supérieure tout en douceur et sans aucun écrasement. En 2021, la société New Holland exportera à travers le monde, plus de 100 unités récolteuses à olives Braud 9090X Olive leader et référence absolue dans cette récolte spécifique, offrant ainsi aux oléiculteurs du monde entier un outil performant, assurant la pérennité d’une oléiculture durable.

Ces évolutions majeures, à la fois sur les plans agronomique et technique comme la récolte, permettent d’augmenter la productivité et la capacité de cueillette : un seul homme, le conducteur de la machine, et une Braud 9090X Olive peuvent récolter un hectare d’oliveraie toutes les deux heures, et ainsi collecter jusqu’à 80 tonnes d’olives en une journée. Tandis qu’en oliveraie traditionnelle, une équipe de 200 personnes au moins assure à peine la même capacité de récolte, moyennant filets, bâtons et vibreurs, brefs des moyens d’un autre âge…

 

New Holland Agriculture et son partenaire, S.O.M.M.A. Groupe Auto Hall, sont engagés à soutenir le développement agricole à toutes les étapes de la mécanisation agricole et sur les différentes productions : céréalière, maraichère, mais aussi oléicole.

Depuis 2019, New Holland Agriculture travaille en étroite collaboration avec Comptoir Pré-Agri et S.O.M.M.A. Groupe Auto Hall pour promouvoir l’excellence de récolte d’olive avec l’enjambeur Braud 9090X Olive. Fort d’un héritage de la marque au Maroc, New Holland Agriculture a livré la première récolteuse enjambeur en 2019, suivie de deux nouvelles machines en 2020, malgré les difficultés liées à la situation pandémique mondiale. La surface d’oliveraie au Maroc atteint presque 1 million d’hectares, avec une part grandissante des plantations en haute densité qui permettent une récolte mécanisée avec Braud 9090X Olive. Cette technique est utilisée par les principaux producteurs d’huile d’olive du Royaume et permet une récolte mécanisée avec une précision et une efficacité supérieure, tout en protégeant la végétation et les fruits.

 

De plus, la machine Braud 9090X Olive produite à l’usine New Holland Agriculture à Coex, en France est équipée d’un moteur Tier 3, parfaitement compatible avec les règlementations d’émission de CO2 et offre une grande facilité d’entretien.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière